I. D'abord télécharger

Téléchargez le compilateur gratuit. Cliquez sur « Télécharger » en face de NOUVEAU ! Turbo Debugger pour Borland C++ Compiler 5.5 US. Il faut avant cela vous enregistrer si ce n'est déjà fait, cela ne prend que quelques instants. Donc cliquez sur « Enregistrez-vous » et donnez les renseignements. Il en résulte que vous avez donné notamment un e-mail et un mot de passe que vous choisissez, c'est à partir de ces deux éléments que vous pouvez vous connecter. Revenez à la fenêtre de téléchargement et donnez cet e-mail et votre mot de passe. On vous confirme que c'est OK mais vous n'êtes pas encore dans la page de téléchargement. Au moment de la confirmation après avoir donné votre e-mail et votre mot de passe, cliquez sur OK puis choisissez l'onglet « Téléchargement » de la nouvelle fenêtre qui s'affiche puis choisissez « Gratuit : Compilateurs Pascal & C++ », vous retombez alors sur la même page que précédemment, là cliquez sur « téléchargement », enfin arrive la fenêtre de téléchargement, car le login est correct (e-mail et mot de passe). Donc, téléchargez maintenant le logiciel qui s'appelle FreeCommandLineTools.exe.

II. Installer

Une fois téléchargé quelque part dans votre disque dur, exécutez cet exécutable d'installation, répondez à l'assistant et le compilateur s'installe. Si vous n'avez rien indiqué de particulier à l'assistant, vous avez maintenant le répertoire c:\Borland> à l'intérieur duquel on a le répertoire Bcc55 à l'intérieur duquel on a les répertoires Bin, Examples, Help, Include et Lib.

III. Commencer à travailler

On peut donc commencer à travailler via une invite de commandes c'est-à-dire sous MS-DOS. Donc faites Démarrer>Programmes>Invite de commandes (ou « commandes MS-DOS » suivant votre présentation système). Vous obtenez ainsi une fenêtre MS-DOS. L'invite vous fait arriver à un répertoire soit C:\> sous Windows NT soit C:\Windows> sous Windows 98. Quoi qu'il en soit, allez à la directory bcc55. Par exemple, à partir de la racine C:\>

 
Sélectionnez
C:\>cd borland\bcc55

Là créez un répertoire à votre nom.

 
Sélectionnez
C:\>mkdir Gilles 

C'est dans ce répertoire que vous allez développer. Maintenant, il faut indiquer au système où se trouve le compilateur et autres ressources que vous avez téléchargés. Donc sortez de cette invite de commandes et rentrez-y à nouveau. On se retrouve ainsi dans le répertoire par défaut. Là créez un petit go.bat qui dira d'une part où se trouvent les ressources (en l'occurrence dans bcc55\bin) et qui vous fera allez au répertoire de développement. Donc faites :

 
Sélectionnez
C:\>edit go.bat 

Là vous êtes sous un petit éditeur MS-DOS. Copiez ceci :

 
Sélectionnez
path %path%c:\Borland\bcc55\bin; 
cd Borland\bcc55\Gilles 

Vous pouvez tout aussi bien passer si vous préférez par un NotePad (ou bloc-notes) sous Windows, le résultat sera le même. Attention, il y a un espace entre "path" et "%path%" qui vaut pour le signe = (égal), on peut d'ailleurs écrire path=%path%c:\Borland\bcc55\bin;

Sortez maintenant de l'éditeur de texte (faites Alt Gr pour activer le menu du haut puis f pour activer l'onglet file puis e pour enregistrer puis Alt Gr à nouveau puis f puis q pour quitter). La première ligne de ce petit « point bat » (path %path%c:\Borland\bcc55\bin;) signifie que vous ajoutez à tous les chemins existants connus pour l'instant le chemin c:\Borland\bcc55\bin où se trouve le compilateur. Vous pouvez vérifier ce point en entrant la commande "path", on vous affiche tous les chemins connus, séparés par des points-virgules. Celui que vous venez de rajouter (c:\Borland\bcc55\bin) se trouve logiquement à la fin de cette énumération. Il va en résulter que quand vous appellerez le compilateur, vous n'aurez pas besoin de dire où il se trouve, le système fera cette recherche pour vous en fonction des chemins qui lui ont été donnés.

Remarque : dans certains cas (ça dépend des ordinateurs et du système d'exploitation), le path renseigné ne se termine pas par un point-virgule. Pour le savoir, entrez la commande "path" et regardez si la liste des chemins se termine par un point-virgule. Si le path se termine par un point-virgule, la syntaxe que nous venons de proposer à savoir path %path%c:\Borland\bcc55\bin est correcte. Si le path ne se termine pas par un point-virgule, il faut alors ajouter un point-virgule de manière à ce que le chemin que nous ajoutons à cette liste soit lui aussi séparé par un point-virgule. Donc, si votre path ne se termine pas par un point-virgule, il faut ajouter ce point-virgule et écrire path %path%;c:\Borland\bcc55\bin (un point-virgule a été ajouté après %path% en sorte que le chemin que nous ajoutons à savoir c:\Borland\bcc55\bin sera séparé par un point-virgule).

La deuxième ligne vous fait aller au répertoire de développement. Bien sûr, cette ligne convient si l'invite de commande vous accueille à la racine C:\> (ce qui est p. ex. le cas avec Windows NT). Sous Windows 98, vous vous retrouvez dans le répertoire Windows>, il faut donc descendre d'un niveau avant d'aller vers le répertoire de développement et donc écrire dans go.bat (à la place de cd Borland\bcc55\Gilles proposé précédemment) :

 
Sélectionnez
cd ..\ Borland\bcc55\Gilles 

qui vous fait donc descendre d'un niveau avant d'aller vers le répertoire de développement. Ce "point bat" étant au point (il faudra évidemment l'exécuter à chaque fois que vous irez sous MS-DOS via une invite de commandes de manière à renseigner le path et à aller directement au répertoire de développement), exécutez-le :

 
Sélectionnez
C:\>go

Vous vous retrouvez dans le répertoire de développement avec le prompt suivant :

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>

Vous pouvez d'ores et déjà vérifier que le chemin est correctement renseigné en entrant simplement le nom du compilateur (bcc32) qui vous affiche toutes les options du compilateur, ce sera la preuve que le path est correctement renseigné. Si le chemin est mal renseigné, vous aurez le message d'erreur "commande ou nom de fichier incorrect". Ce sera inévitablement le cas si, après être entré dans une invite de commandes, vous n'exécutez pas le "go" qui précisément renseigne le path. Mais vous aurez aussi ce message si le path est mal renseigné dans le go.bat. Dans ce cas qui devrait ne jamais se produire, il faut chercher le répertoire où se trouve effectivement le compilateur bcc32.exe et adapter le go.bat en fonction de ce répertoire avec une syntaxe du type "path %path%" suivi du nom de ce répertoire où se trouve le compilateur. Maintenant que le compilateur est localisé, il faut lui indiquer d'une part où se trouvent les includes et d'autre part où se trouvent les bibliothèques pour qu'il puisse compiler un programme. Donc, créons un petit c.bat qui fera la compilation.

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>edit c.bat 

Là, sous éditeur, écrivez ceci :

 
Sélectionnez
bcc32 -I..\include -L..\lib %1

et enregistrez (faites Alt Gr pour activer le menu du haut puis f pour activer l'onglet file puis e pour enregistrer puis Alt Gr à nouveau puis f puis q pour quitter).

Cette ligne donne le nom du compilateur (bcc32, pour connaître les options de compilation, entrez simplement bcc32, on vous affiche toutes les possibilités), le système le trouvera, car nous lui avons indiqué le chemin où il pourra le trouver. Ensuite l'option -I indique où l'on trouvera les includes (..\include correspond à C:\Borland\bcc55\include) et l'option -L pour les bibliothèques (..\lib correspond à C:\Borland\bcc55\lib). Ensuite %1 désigne le paramètre que l'on va donner à c en l'occurrence le nom du source cpp. Par exemple, si votre programme s'appelle prg.cpp, on compilera par la commande suivante :

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>c prg 

c tout court appelle clairement c.bat et le compilateur sait que l'extension de prg est cpp, donc il compile prg.cpp. Bien entendu, si vous travaillez toujours sur le même programme, vous avez intérêt à en donner le nom dans votre c.bat, ce qui vous évite de l'entrer à chaque fois. Le c.bat devient ainsi :

 
Sélectionnez
bcc32 -I..\include -L..\lib prg

et vous compilez simplement via la seule lettre c qui exécute c.bat :

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>c

Je vous conseille d'avoir aussi un petit e.bat pour éditer et écrire votre source. Donc :

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>edit e.bat 

Écrivez simplement :

 
Sélectionnez
edit prg.cpp

Dans ces conditions, vous appelez votre source simplement par la lettre e :

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>e

Nous sommes maintenant parés pour développer. Essayons sur un tout petit programme pour voir si ça marche. On appelle notre éditeur :

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>e 

On écrit quelque chose qui nous affiche « Bonjour » donc par exemple ceci :

 
Sélectionnez
#include <stdio> 
#include <string> 
#include <stdlib> 
#include <iostream> 
using namespace std;
void main(void) 
{ 
cout<<"Bonjour"; 
} 

J'ai rajouté quelques includes à peu près incontournables pour un futur programme, lesquels se situent dans le répertoire bcc55\include mais bien sûr tous ces includes ne sont pas obligatoires pour cet exemple. Enregistrez ce petit source et revenez sous MS-DOS. Maintenant compilons (on suppose qu'on a écrit le nom du source à savoir prg.cpp dans c.bat donc on ne saisit que la lettre c).

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>c 

L'exécutable prg.exe a été créé en quelques instants. Il suffit maintenant d'exécuter :

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>prg 

On vous affiche effectivement Bonjour et on vous rend la main. Dernière remarque. Si votre source est très grand, écrivez des fonctions à part dans d'autres fichiers cpp. Ainsi, créons f.cpp qui contiendra l'affichage :

 
Sélectionnez
#include <stdio> 
#include <string> 
#include <stdlib> 
#include <iostream> 
using namespace std; 
void Affich(void) 
{ 
cout<<"Bonjour\n"; 
} 

Ensuite, créez le main prg.cpp qui appelle Affich de f.cpp :

 
Sélectionnez
#include <stdio> 
#include <string> 
#include <stdlib> 
#include <iostream> 
using namespace std;
extern void Affich(void) 
{ 
Affich(); 
} 

On a donc deux fichiers cpp, prg.cpp (programme principal) et f.cpp (qui contient une fonction). On adapte alors notre c.bat de compilation qui devient :

 
Sélectionnez
bcc32 -I..\include -L..\lib prg f

où l'on indique clairement de compiler prg et f (l'ordre importe peu, on peut écrire f en premier puis prg). La compilation s'effectue sans erreur, vous pouvez exécuter le programme.

 
Sélectionnez
C:\Borland\bcc55\Gilles>prg

qui vous affiche bonjour comme prévu. Maintenant, pour aller plus loin, vous avez un excellent fichier bcb5tool.hlp dans le répertoire bcc55\help et que vous pouvez consulter sous Windows, il suffit de cliquer dessus.